Taux effectif global, ce qu’il faut savoir quand on fait un crédit

Crédit auto, immobilier, personnel ou encore travaux, l’abréviation TEG, souvent mal comprise, est indissociable du prêt que vous convoitez. Mais que se cache donc derrière le Taux Effectif Global.

Le T.E.G c’est quoi ?

Qui dit crédit dit intérêt. Mais pas seulement. Lorsque vous contractez un emprunt, en plus de la somme prêtée, qui sera créditée sur votre compte, et que nous appelons communément capital, vous vous engagez à rembourser tout un ensemble de somme inhérentes à cet emprunt, qu’il convient d’appeler les intérêts.

En France, la totalité de ces sommes est regroupée, depuis le 1er octobre 2016, sous le sigle T.A.E.G, pour Taux Annuel Effectif Global. A travers ce taux, vous pourrez réellement connaître le coût de votre crédit. Soit, le capital demandé, majoré des intérêts.

Qu’est ce qui est compris dans le T.A.E.G ?

S’ajoutent donc, dans le T.A.E.G, outre les intérêts bancaires, les frais de dossiers, qu’il est possible de négocier avec l’organisme prêteur, le coût de l’assurance obligatoire, elle aussi négociable, les frais de garantie, ainsi que tous les autres frais imposés pour l’obtention du crédit.

Une fois le T.A.E.G obtenu, vous pourrez facilement connaître le coût total et définitif de votre prêt. Il s’agit ici de multiplier le taux en question par la somme empruntée, que l’on multipliera de nouveau par le nombre d’année de remboursement.

Exemple illustrant nos propos :

Vous empruntez 10 000.00 € sur 2 ans.
Le taux d’intérêt bancaire est de 5% l’an. Soit, 5% de 10 000.00 € pendant deux ans, donc, deux fois 500.00 € = 1 000.00 € d’intérêts bancaires, auxquels s’ajoutent les autres frais (assurances, frais de dossier…).
Admettons que ces frais supplémentaires s’élèvent à 1%, soit 100.00 € pour 10 000.00 €, également pendant 2 ans, donc 200.00 €.
Nous avons donc, pour un capital emprunté de 10 000.00 € sur deux ans, un T.A.E.G de 6% (5+1), ce qui représente : 10 000.00 X 6% = 600.00 € par an, soit 1 200.00 € pour deux ans.

Votre crédit aura donc un coût de 1 200.00 €. Autrement dit, en plus des 10 000.00 € empruntés, vous devrez rembourser 1 200.00 € d’intérêts, soit 11 200.00 €.

Cet exemple vous permettra simplement d’appréhender le mécanisme du T.A.E.G.

Bien évidemment, pour des contrats de prêts à long terme, ou pour des sommes plus conséquentes, entreront en rigueur d’autres paramètres. Le profil de l’emprunteur sera également déterminant. Les formules de calculs peuvent devenir bien plus complexes, cependant, le mécanisme reste le même.

Le T.A.E.G peut-il être différent selon la nature de l’emprunt, de la banque ?

A chaque catégorie de crédit correspond un taux d’usure fixé par la Banque de France. Théoriquement, ce taux ne peut être dépassé. Ainsi, le T.A.E.G dépend grandement de la nature du prêt, de la banque, ou encore, du profil de l’emprunteur.

Que ce soit pour l’achat d’un véhicule, d’une maison, d’un téléviseur, il sera différent, sans toutefois être supérieur au taux d’usure applicable.

En règle générale, pour chaque catégorie de prêt, les taux peuvent différer d’une banque à l’autre, tout en restant sensiblement dans la même fourchette.

Cependant, pour des sommes importantes sur des durées assez longues, nous pensons ici aux prêts immobiliers, une variation pouvant paraître infime entre deux taux, représentera souvent des centaines voire des milliers d’euros.

Concernant le crédit immobilier, il est important de noter que le T.A.E.G ne prend absolument par en compte les frais d’acte notarié.

Comment connaître le T.A.E.G qui me sera appliqué ?

Qu’il s’agisse d’une publicité ou d’une offre préalable de crédit, la loi est limpide à ce sujet, le T.A.E.G doit toujours être indiqué. De même, il est impératif qu’il soit mentionné de manière claire sur tous les contrats de prêts.

Taux effectif global, ce qu’il faut savoir quand on fait un crédit
5 (100%) 1 vote